Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Floria

Les Nombrils parodie.

21 Juin 2019 , Rédigé par Floria Publié dans #BD parodique "Les Nombrils"

J'ai posté durant plusieurs semaines une petite BD parodique sur une de mes séries préférées du moment et je me suis fait fâcher par ma môman lorsque j'ai enfin pu la terminer à cause de certaines scènes un peu trop osées à son goût.

Du coup, je n'ai plus le droit de publier ce genre de choses ainsi que de regarder la TV après 20h30 afin de ne pas être influencée par des images trop choquantes pour mon jeune âge. 

Trêve de plaisanteries, si j'aime autant cette BD c'est parce qu'elle montre tous les aspects des différents personnages, qu'ils soient bons ou mauvais. En effet, ces derniers ne sont pas complètement noirs ou blancs mais plutôt nuancés de gris. Et c'est pour cela que j'ai eu envie d'en faire une BD qui parodie surtout les mangas plutôt que Les Nombrils. 

Par exemple, Dan représentait le gentil garçon loyal, fidèle qui aime pour la personnalité et non le physique au début de la série. Bref, le Prince Charmant que notre pauvre héroïne Karine attendait impatiemment depuis si longtemps.

Cependant, le tome 4 nous dévoilera une autre facette de sa personnalité un peu plus sombre, où l'on apprendra qu'il n'hésite pas à tromper sa copine, et ce sans aucun remords ! Et c'est pareil pour tous les personnages qui seront cuisinés par les auteurs dans tous les albums !

Même la pure et douce Karine dévoilera plusieurs côtés sombres de sa personnalité au fur et à mesure que la série avancera, et maintenant qu'elle a enfin repris le pouvoir sur ses anciens bourreaux elle ne compte plus le lâcher d'une semelle, quel qu'en soit le prix à payer !

Exactement ! C'est une honte de rejeter un gars qui t'a trompée ainsi que tes "gentilles" copines ! Monstre !

Je sais, je tape encore sur ce pauvre Dan qui est tout de même un des personnages à la personnalité la moins détestable (c'est personnel car je ne supporte plus le fait qu'il soit complètement con malgré sa gentillesse). En effet, il y a pire comme, par exemple, Kate ou encore Vicky.

Je ne peux pas la défendre, désolée. Je n'y arrive pas, tout comme Dan, car son attitude correspond à celle d'une perverse narcissique ! Et ce n'est pas son histoire à la Roméo et Juliette avec Mégane qui me fera changer d'avis.

Ce que ce personnage va vivre dans le tome 9 sera probablement cauchemardesque, cependant, la jeune fille n'a fait que récolter ce qu'elle a semé durant 8 tomes.

Vicky a fait du mal à TOUT son entourage, et c'est maintenant logique qu'elle soit punie (tous les protagonistes l'ont été). Donc bon, les tentatives de défense à son égard comme quoi elle est humaine ne marchent plus en ce qui me concerne. Hitler aussi était humain, il passait voir ses petits neveux comme si de rien n'était en les prenant dans ses bras hahaha  ! 

Tu n'iras pas dans un four ma petite.

Bon Vicky reste un personnage (heureusement !), du coup je comprend que cette dernière soit autant appréciée, cependant, j'avais naïvement cru à une possible évolution du personnage. Mais après réflexions je me rend compte que ça ne pouvais pas arriver grâce à l'amuuuuuur et qu'il fallait que cette jeune métisse réfléchisse un peu plus avant de commettre tout ces actes odieux à l'encontre de son entourage, peu importe le contexte dans lequel elle vit. 

Vicky a eu 8 tomes pour réfléchir et se repentir auprès de ses proches, elle a choisi finalement de ne pas le faire et c'est trop tard.

Je ne vais pas tarder à m'arrêter-là, car sinon je pourrais encore écrire des pages et des pages sur cette série qui va malheureusement de nouveau se remettre en pause. 

En effet, les auteurs ont annoncés, dans une récente interview, qu'ils allaient faire une pause après 15 ans à travailler sur "Les Nombrils" et se concentrer sur des projets personnels. Delaf aurait même dit dans une autre interview qu'il commencerait à dessiner les planches du neuvième tome qu'à partir de 2021. Outch ! 

En définitive, je sens qu'on va attendre très longtemps le tome 9. C'est comme ça, c'est la vie comme diraient les jeunes aujourd'hui (dixit la fille qui parle comme une vieille depuis qu'elle est devenue une daronne !)

Cependant, le second tome des Vacheries, une série parallèle à la principale se déroulant pendant le tome 1, va sortir cet été ! Je vais donc faire une petite review après ma lecture de cette dernière, contrairement à l'année dernière ou j'avais décidé de ne pas le faire, vexée que ce ne soit pas le tome 8 à la place (enfant gâtée que je suis !).

Les auteurs ont également annoncé l'arrivée d''une petite série animée où Jenny et Vicky donneront des conseils beauté sur Youtube, et ça promet d'être amusant ! 

Quant au film attendu depuis tant d'années, il semblerait que ce soit mort. Dommage car ce dernier aurait permis de faire beaucoup plus connaitre "Les Nombrils". Et puis Tamara et Ducobu ont eu le droit à leur film, alors pourquoi cette excellente série ? 

Pour finir, je vous invite à vous rendre sur le wiki des Nombrils entièrement remis à jours par Campanita qui a effectué un excellent travail. 

Je vous dis donc à très bientôt pour une review sur le tome 2 des Vacheries et à dans 3/4 ans pour ma review sur le tome 9 (snif). 

 

Lire la suite

Aggretsuko, mon avis sur la saison 2 : métro, boulot, réseaux sociaux, dodo.

17 Juin 2019 , Rédigé par Floria

 

Les personnes qui me suivent sur les réseaux sociaux savent que j'aime bien la série "Aggretsuko" diffusée sur Netflix. 

En effet, j'avais bien aimé les aventures adultes dans le monde impitoyable de l'entreprise de cette petite panda rousse lors de la diffusion de la première saison (les protagonistes ne sont pas au lycée, ouf !) . C'est d’ailleurs une des premières séries que j'ai visionnée lorsque je me suis inscrite à Netflix, car je kiffe les pandas roux ainsi que les renards, et notamment les fennecs (ouais, casse-toi, sale chat qui ose griffer mon fils ! Je t'aime plus !). il était donc évident que j'accroche à cette série kawaiiii au possible.

Ouais, les thèmes adultes n'enlèvent rien à l’aspect ultra mignon d'Aggrestuko, même en y ajoutant du Death Metal. Tu n'es pas fait pour ça Japon, donc n'insiste pas, car tu n'égaleras jamais Happy Tree Friends

Pour ceux qui dorment au fond de la classe, en gros cette anime, réalisée par le studio Sanrio (Hello Kitty, toussa), raconte l'histoire d'une panda roux de 25 ans travaillant au service compta d'une entreprise à la con où son sup, un gros porc, s'amuse à la harceler moralement. Du coup Restuko (ouais, c'est ça son prénom) en a un peu marre, mais comme elle n'a pas le droit de laisser parler ses émotions (ça ne se fait pas trop au Japon je crois) et qu'elle veut ne pas perdre la face envers une société qui exige aucun écart, la demoiselle libère sa frustration en gueulant  chantant pleins de gros mots à l'aide du Death Métal dès qu'elle en a l'occasion.  

Chef de merde !

J'ai adoré l'épisode spécial Noël et il était évident que j'allais visionner la nouvelle saison une fois cette dernière sortie.

Je l'ai vu vendredi soir, le jour-même de son arrivée, donc je préfère prévenir qu'il va y avoir du SPOIL. Donc ouste si tu veux garder la surprise, à moins que tu ne t'endormes avant la fin des épisodes (ce que j'ai failli faire, au passage). 

Dans cette nouvelle saison déjà les nouveaux personnages seront nombreux :

Nous avons pour commencer Tadano, un âne beau gosse (ha?) complètement à l'ouest. Geek et grand rêveur, il reste persuadé de pouvoir remplacer les humains animaux anthropomorphes par des machines tout en espérant que les gens pourront enfin faire ce qu'ils veulent et profiter pleinement de la vie sans avoir à travailler tout en continuant à être payés. Ha oui, il deviendra également le nouvel love interest de notre héroïne, cependant nos deux tourtereaux comprendrons rapidement que leurs objectifs personnels et professionnels ne correspondent pas. Petite anecdote inutile, j'ai vraiment eu l'impression que ce personnage représentait Steve Jobs ainsi que tous ceux qui ont envie de faire comme lui après sa mort en inventant le truc qui va forcément révolutionner le monde. 

Je fais ce que je veux, lol pdr !

Toujours dans la catégorie des nouveaux persos, nous avons également le petit nouveau qui remplace une ancienne collègue de Retsuko, cette dernière ayant démissionné après s'être mariée (encore un truc de japonais, cherchez pas). Complètement parano, la jeune recrue aura l'impression de se faire agresser moralement par ses collègues de travail alors que ces derniers tenteront, tant bien que mal, de lui apprendre le métier. En effet, il menacera de porter plainte à chaque fois que l'un d'entre eux lui fera la moindre remarque sur son travail. Seule la bavarde et mère de famille Kabae arrivera à venir à bout du monstre incompris assoiffé de reconnaissance. 

La mère de notre héroïne sera également de la partie, c'est une maman étouffante qui ne cesse de se mêler de la vie de sa fille. Surtout qu'en plus Retsuko n'est toujours pas mariée à bientôt 30 ans, et ça ne se fait pas au Japon ! Donc elle l'empresse de se trouver vite un mari tout en organisant des rencontres arrangées en vu d'un éventuel futur mariage, ce qui ne plaira guère à la principale concernée.

"... il faut que tu t’achète une maison, et que tu trouve un mari, et que tu te coiffe autrement, et ...."

Pour en finir avec la catégorie des nouveaux personnages nous aurons également le plaisir de faire plus ample connaissance avec la femme de Ton et de leurs deux filles (ressemblant trait pour trait à leur père) ainsi qu’avec les enfants et le mari de Kabae. 

Quant aux anciens personnages, ils seront bien entendu également de la partie, certains s'effaceront pour laisser la place aux autres, notamment la flatteuse Tsunoda qui ne fera que de rares apparitions dans cette saison 2.

Le chef Ton sera plus approfondi et sa relation avec Retsuko s'est améliorée même si il continu à la surnommer "le siège éjectable". En effet, dans cette nouvelle saison on nous montre qu'il y a bien un cœur derrière le monstre. Hé oui, dans une série comme "Aggretsuko" qui se veut avant tout réaliste malgré son chara design particulier, il n'y a pas de méchants ni de gentils, juste des personnages qui n'arrivent pas toujours à s'entendre à cause de leurs différences. Mais nous vous inquiétez pas, il restera toujours aussi chiant. 

Gori et Washimi, les deux potes de notre héroïne, seront bien évidement elles aussi de la partie et on en apprendra plus sur leur passé. 

Haida lui aussi est là, mais bon il sert surtout de plante verte. Toujours aussi amoureux de Retsuko, notre pauvre hyène se contente encore et toujours de regarder sa belle flirter avec d'autres hommes tout en tentant de contenir tant bien que mal sa jalousie, ses sentiments étant toujours à sens unique (elle en a carrément rien à foutre de lui, oui). Et si jamais ces deux-là doivent finir ensemble, j’espère qu'il n'y aura pas 2566585 épisodes à se taper avant que cela ne se fasse, car j'ai vraiment eu l'impression de me retrouver devant les feux de l'amour lorsque j'ai visionné cette deuxième saison ! C'était chiant !  

Par contre pas de nouvelle de l'ancien amoureux de notre héroïne dont j'ai déjà oublié le nom tellement ce personnage était inintéressant. 

Et l'histoire dans tout ça ?  En gros, Retsuko est plus à l'aise au sein de son entreprise depuis que les points sur les i ont étés mis, mais elle sera rapidement confrontée à un nouveau dilemme. En effet, sa maman ne supporte guère que sa fille chérie ne soit toujours pas mariée à 25 ans et va tenter de lui trouver un prétendant, bien entendu sans écouter l'avis de sa progéniture, sinon c'est pas drôle. La jeune employée sera alors confrontée à un choix de vie et à ce qu'elle désire vraiment, sans oublier que la pression sociale est toujours aussi forte. Cependant, elle peut compter sur ses amis pour l'aider à grandir et faire les bons choix.

Ce que j'en ai pensé. Après la surprise de la première saison, j'avoue avoir été moins emballée par la deuxième. Au sein de cette dernière les discours psychologiques sont de mise et je me suis un peu ennuyée. En plus, on à moins l'occasion de voir Retsuko péter des câbles ce qui était pourtant le moteur comique de la première saison. Il y a même des chansons à la cons qui me faisaient me demander, durant mon visionnage, si je ne m'étais pas retrouvée par erreur dans un Disney. Pour les côté positifs, j'ai bien aimé le développement des différents protagonistes qui ont des avis totalement différents sur le mariage. Il y a ceux pour qui c'est important, ceux qui s'en foutent et ceux qui sont contre. On aura l'occasion d'également constater que beaucoup de personnages ont peur de grandir et de prendre des responsabilités d'adultes comme, par exemple, payer un loyer. Mais il y a eu encore et toujours pas mal de passages qui m'ont fait éclater de rire ! Merci Ton de rester un sale con ! 

En conclusion j'ai tout de même bien aimé même si l'effet de surprise n'est plus là et que je me suis moins éclatée que dans la première saison car les histoires d'amuuuuur ce n'est vraiment pas mon truc, surtout lorsqu’une série se concentre QUE sur ça. 

Cependant je vous encourage tout de même à la visionner afin de vous faire votre propre avis, ces derniers étant pour l'instant plutôt positifs. Et je serai bien évidement au rendez-vous si jamais une troisième saison était mise en chantier malgré la baisse de mon enthousiasme. 

Kyaaaaaaa ! Il est trooooop beau !

A bientôt ! 

Lire la suite

Les Nombrils, fin de la parodie !

12 Juin 2019 , Rédigé par Floria

Déjà les gens je m'excuse pour ce manque de posts de ma part depuis quelques semaines mais les ponts et surtout le service administratif Français ont eu raisons de ma motivation pour poster et dessiner. 

Sinon j'ai enfin terminé ma BD parodique sur l'univers des Nombrils! Ouf ! 

Bon en vrai maintenant je me fou pas mal des éventuels couples de la saga, préférant largement suivre l'évolution psychologique des différents protagonistes plutôt que leurs relations amoureuses (c'est moche de vieillir). Cependant, cela faisait un moment que j'avais cette idée de BD dans un coin de ma tête. 😁

J'espère que ces planches vous auront plus, n'hésitez pas à me dire ce que vous en avez pensé en commentaire 

Pour finir, je rédigerai bientôt un post qui réunira toutes les planches d'un coup accompagné d'un petit résumé. 

Bonne lecture ! 

 

Lire la suite