Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Floria

Articles avec #dessins divers tag

"Simetierre", ou le film avec un putain de chat zombie dedans !

19 Avril 2019 , Rédigé par Floria Publié dans #Dessins divers

Attention, cet article contient des SPOILS ! 

Mon amour pour le livre remonte à longtemps, mais autant vous avouer tout de suite l’inavouable : c'est le film de 1989 qui m'avait donné envie de lire l'ouvrage original horrifique de Stephen King. En effet, à l'époque bénite ou j'étais, jadis, une petite fille pure et innocente, j'adorai emprunter des films d'horreurs aux regrettés vidéos clubs.

Un jour d'hiver, alors que je recherchais avidement de quoi me faire trembler la nuit, je suis tombée sur une jaquette qui m'avait intriguée car cette dernère était ornée d'un magnifique "British Shorthair". Et moi qui étais, et qui suis toujours, une gaga des chats, je m'étais alors empressée d'emprunter ladite cassette. Et qu'elle ne fut pas ma surprise de découvrir un putain de chat zombie lors du visionnage de ce film extrêmement sombre et cruel !

Et même si nous savons tous maintenant que les chats sont des créatures démoniaques, grâce notamment à Internet ... fichtre ! Ce connard de chat me foutait bien les j'tons avec ses gros yeux jaunes ! 

Maman, j'ai maintenant peur des chats !

Mais comme je suis une grosse sadomasochiste, j'ai vite acheté le livre auquel le film s'était inspiré, et je l'avais trouvé excellent. 

Maintenant que j'ai suffisamment parlé de mon enfance, place à l'essentiel ! 

Simetierre le livre, il raconte quoi ? 

Ça raconte l'histoire d'une famille américaine plutôt banale, les Creed, qui emménagent dans une maison bordant une route où roulent à toute vitesse des gros camions, alors qu'ils ont deux enfants en bas âge et un chat. Logique. Le protagoniste principal, Louis Creed, fait alors connaissance avec son voisin Jud qui fera découvrir à la petite famille le "simetierre" des animaux, lieu effrayant où les enfants du coin ont l'habitude d'enterrer leurs bestioles chéries, bien souvent décédées suite à des accidents causés par les fameux camions fous. Et cet endroit lugubre fait peur à leurs petite fille, Ellie. En effet, fort attachée à son chat Church, cette dernière est effrayée à l'idée de le perdre. Mais un jour, l’impensable finit par arriver et l'animal de compagnie des Creed meurt écrasé par un camion. Jud, qui s'est alors lié d'amitié avec ce père de famille décidément bien embêté à l'idée de devoir annoncer à sa fille la terrible nouvelle, conduit alors ce dernier dans un autre cimetière se trouvant bien plus loin que celui dédié aux animaux afin d'enterrer le défunt chat. Sans le savoir, les deux hommes commettront une terrible erreur ce soir-là, erreur qui conduira la famille Creed à sa perte. En effet, le chat finira par revenir en mode zombie, et il ne sera pas content ! 

Voilà en gros pour l'histoire, et si vous souhaitez en savoir plus, le livre est toujours dispo dans les librairies ou à la Fnac. 

Et puis j'ai décidé de rédiger cet article afin de vous donner mon ressenti sur la nouvelle adaptation cinématographique de ce sinistre et glauque roman, tellement noir que même l'auteur lui-même avait longuement hésité avant de le faire publier. 

Que vaut donc cette adaptation de 2019 ? 

L'histoire reste globalement la même que dans le livre : l'arrivée de la famille modèle dans la petite ville  remplie de méchants camions qui font "wraaaaaoum !", le cimetière des animaux, le chat qui meurt écrasé par un camion, toussa. Mais cette dernière commence à différer légèrement au moment où le chat devient mort-vivant et notamment lorsque Jud explique à Louis que ce dernier ne sera plus jamais le même (perso, j'ai pas vu la différence, mais passons). Church devient alors "son chat". Du coup Louis, n'ayant pas trop envie de devenir le Maître Pokemon d'un Miaous crasseux, décide d'éliminer l'animal devenu gênant. Cependant, pris de remords, il change d'avis à la dernière minute, préférant l'abandonner dans une forêt. Mais ce vicieux de chat retrouve facilement son chemin et fait exprès de se balader en plein milieu d'une route non loin du lieu où Ellie fête son neuvième anniversaire. Trop contente de revoir son imbécile de chat, elle va à sa rencontre et c'est finalement elle qui se fera écraser par un trois tonnes à la place de Gage. La fin (nulle) sera elle aussi très différente de celle de l'oeuvre originale. 

En ce qui concerne les avis du public lambda, ils restent très partagés. En effet, certains spectateurs vont kiffer le film et ressentir la peur de leur vie durant son visionnage, tandis que d'autres s'ennuieront comme des rats morts en plus d'êtres agacés par les nombreux jump-scares qui envahissent cette nouvelle adaptation de "Simetierre". Bref, je ne vous apprends rien en vous disant que les gens ont une sensibilité différente face à la peur, du coup les spectateurs ne seront pas forcément effrayés par les mêmes choses lorsqu'ils visionneront un film d'horreur.

Cependant, les histoires de morts qui reviennent à la vie totalement zombifiés (ouais, je sais que ce terme n'existe pas, mais j'écris ce que je veux sur mon blog !) m'ont toujours fichu la frousse !  Donc ce genre de film réussit encore et toujours à me faire frissonner la nuit, même si je prétends le contraire afin de me la jouer devant mon cher et tendre.

Mais si il y a bien un protagoniste qui aura réussi à foutre les boules à la majorité des cinéphiles (pas tous), c'est bel et bien encore et toujours ce connard de chat !

The Big Boss!

Étonnamment, ce n'est pas la mort d'un enfant en bas âge qui effraie les spectateurs, ni l'apparition horrifique de la sœur de Rachel, morte dans des circonstances affreuses, et encore moins la mort tragique des différents protagonistes au fur et à mesure que le film avance. Naaaaaaan, qu'allez vous imaginer  là, mécréants d'humains ? Church The Cat est décidément un acteur  beaucoup plus charismatique et effrayant que tous les autres ! Et puis, comme dans le film de 89 ainsi que dans le livre original, ce dernier sera passablement énervé après sa mise en terre, ce qui fera de lui un protagoniste encore plus effrayant que la gamine-zombie ! Alors que bon, de mon point de vue, et même lorsqu'il est "zombifié", Church ne fait que se comporter comme un chat "normal" lorsque ce dernier griffe ses pauvres maîtres parce qu'il n'est pas content, ou bien lorsqu'il s'amuse à torturer des animaux encore vivants tout en regardant son entourage avec un air hautain. 

Breeeeef ... cependant, même si il fait peur, je trouve le Church du film sorti en 89 bien plus effrayant que ce Maine Coon, même maquillé (ce n'est que mon ressenti personnel, j'étais gamine à l'époque). Et puis le coup des yeux qui brillent dans le noir faisait son petit effet, même si c'est facile de transformer un chat en zombie avec cette technique des gros yeux :

Une zombie Clochette dans ma demeure !

Pour finir, en ce qui concerne mon ressenti personnel sur "Simetierre 2019", j'ai trouvé qu'il y avait beaucoup de bavardages inutiles accompagnés de scènes qui traînent beaucoup trop en longueur. Le début est long à se mettre en place, contrairement à la deuxième partie où les événements s’enchaînent, à contrario, beaucoup trop vite ! Et puis surtout, les protagonistes feront énormément d'allés/retours en peu de temps dans le fameux cimetière indien, alors que merde ! Dans le livre original, et même si ma dernière lecture date, je me souviens parfaitement que les personnages mettaient des heures à rejoindre ce lieu envoûtant et maléfique ! Ici, on a clairement l'impression d'avoir affaire à une machine à "zombifier" le plus rapidement possible les membres de cette pauvre famille maudite afin de rajouter de l'action ainsi que des scènes gores inutiles vers la fin du film dans le but de réveiller les spectateurs qui auraient eux l’audace de s'endormir durant leur visionnage.

Cependant, plusieurs scènes m'ont fait pas mal flipper, je peux donc en déduire que ce film est plutôt réussi au niveau de son ambiance, même si c'est toujours celui de 89 qui remporte encore la palme de ce côté là. Il y a aussi de superbes musiques et des plans magnifiques (même en version pourrie récupérée sur le net). 

Et parmi les critiques que je lis, la plupart sont rédigées par des personnes qui essaient de tout rationaliser, mais là on parle d'un film ou des morts reviennent à la vie (si on peu appeler ça "la vie"). Déjà de base, l'histoire générale n'est pas du tout rationnelle, donc je ne vois pas l’intérêt de le faire ! Même si, moi aussi, j'ai ma petite liste de "pourquoi" :

- Pourquoi le vieux explique-t-il à notre héros de service que ce cimetière est dangereux, en plus de savoir pertinemment que les êtres qui y sont enterrés reviennent en version malfaisante (il y avait lui-même enterré son chien jadis) MAIS propose tout de même à Louis de foutre son chat dans ce fameux cimetière ?

- Pourquoi les chaussures ainsi que les mains de Louis restent-t-elles dégueulassent plusieurs heures après qu'il ait enterré sa défunte fille ? Ce dégoûtant personnage ne se lave-t-il donc jamais ? 

- Pourquoi "dark-Ellie" se retrouve, comme par magie, dans la demeure du vieux alors qu'elle se situait dans le grenier de sa maison quelques minutes plus tôt ? Elle a des pouvoirs de téléportation ou quoi ?!? 

- Pourquoi, vers la fin du film, Louis ne met-il pas son fils à l'abri chez des voisins ou des amis plutôt que de le laisser seul et sans défense dans sa voiture, alors que sa zombie de fille rôde justement dans les parages bien décidée à zigouiller tout le monde ? 

 - Comment cette même Ellie arrive-t-elle à traîner sa mère morte sur des kilomètres ? La zombification offrirait-elle des supers pouvoirs à ses détenteurs dans ce putain de film ?

- Pourquoi Louis et Jud n'ont-ils tout simplement pas appelé les flics ? Bordel ?!?

Il ne faut surtout pas y aller ! Si.

Bon, je chipote moi aussi, et pour finir, je donnerai un 6/10 à ce film qui a tout de même réussi à me divertir tout en me faisant peur malgré ses défauts. Je pense également que ces histoires de morts vivants, bien que démodées, ont encore de beaux jours devant elles. Et attendez-vous à voir plusieurs produits dérivés sur les films et livres de Stephen King, décidément très à la mode en ce moment !

Ils ont osés !

Sur ce, je vous souhaite de joyeuses fêtes de Pâques ! 

 

Lire la suite

Photos et dessins (encore)

20 Mars 2019 , Rédigé par Floria Publié dans #Dessins divers, #Fan Art, #Illustrations et crayonnés

La semaine passée c'est déroulée sans accrocs malgré mes inquiétudes habituelles et nous avons pu faire la Geek Convention tranquillement. Ce genre de salons ont beau être commerciaux ça fait du bien de se changer les idées à chanter et danser avec des passionnés ! 

Quand à Alix, il est littéralement affamé depuis qu'il a été malade, du coup on a acheté une vache afin de pouvoir rassasier son appétit d’ogre.

Place aux photos et aux dessins :

Petit Alix du printemps
Réflexion
Rêveur
A moitié à poil
Qui a eu beaucoup de succès ☺️
Vicky la coiffeuse
Je me suis remise à jouer à Animal Crossing
Les couches de soleil sont juste magnifiques
Encore des fleurs
Je possède un chat qui ne s'en fait jamais

 

Lire la suite

Arrivée du printemps

11 Mars 2019 , Rédigé par Floria Publié dans #Dessins divers, #Illustrations et crayonnés

Alix va beaucoup mieux et recommence à faire des bêtises toutes les 5 minutes (je pourrais en faire une BD), quant à nous, après les rhinopharyngites à répétition, c'est notre amie la gastro qui est venue frapper à notre porte. 

Mais bon, le printemps et les allergies seront bientôt de retour ! Ça va faire un peu du bien car l'hiver était merdique. 

Et pour terminer, je partage quelques dessins ainsi que des photos de fleurs et de bébés. Bonne semaine ! 

 

Lire la suite
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 > >>