Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Floria

Aldebert, l'ami des enfants.

26 Mai 2020 , Rédigé par Floria

Le confinement, soyons honnête, pratiquement personne ne s'y attendait. Pas en France en tout cas (Ha!Ha!).

Perso, j'avais commencé me rendre compte la gravité de la situation lorsque j'avais vu des images de la Chine confinée sur Twitter alors qu'on continuait à nous assurer que madame Corona n'était pas dangereuse, voir même qu'il était impossible qu'elle pose ses valises en France. 

Mais bon, c'est pas la première fois qu'on nous fait le coup de l'inviolabilité de la frontière Française, et sans traitement efficace contre cette connasse, le confinement reste malheureusement la seule solution qui permet d'éviter la surcharge des hôpitaux déjà bien dans la m... depuis quelques années. 

Beaucoup de personnes ont du renoncer à des projets personnels comme, par exemple, l'achat d'une maison, un mariage, la création d'une société, des vacances bien méritées ect ...

Et puis il y a eu l'obligation de la prise en charge des enfants suite à la fermeture des crèches et des écoles. Rappel des faits : nous n'avions que deux misérables jours pour nous organiser après l'annonce de Macron ! Et s'est sans surprises que nous avons appris que le confinement avait été particulièrement difficile, essentiellement pour les femmes

Vous savez, la charge mentale, toussa ? L'arrivée de Corona n'a pas aidée, au contraire, vu que beaucoup d'inégalités se sont renforcées durant le confinement. Énormément de femmes se sont retrouvées à devoir gérer leurs enfants et leur travail en même temps.

Sans parler des femmes seules qui se retrouvaient dans de tout petits appartements à devoir gérer leurs 6 enfants, et je ne parle pas des violences conjugales qui étaient en forte augmentation elles aussi.

En ce qui me concerne, et même si nous arrivons à nous répartir les tâches avec mon conjoint, je me suis retrouvée comme beaucoup d'entre vous au chômage technique suite à un cas suspect dans l'entreprise ou je suis prestataire de service, cette dernière ayant préférée fermer pour une durée indéterminée.

Le télétravail étant impossible à cause de notre connexion internet pourrie, mon conjoint continuait donc à aller travailler pendant que je m'occupais de notre petit à la maison, je suis donc devenue une "Desperate Housewives" du jour au lendemain. 

Et même si le confinement c'est globalement très bien passé (nous étions bien dans notre cocon), je ne vous apprend donc rien lorsque je vous dis qu'une journée entière à rester enfermé à la maison, c'est long, particulièrement pour les enfants qui ont l'habitude de courir dehors ou bien de pratiquer des activités sportives comme le conseille bien souvent Super Nanny. 

Et ces derniers peuvent très vite devenir turbulents faute de pouvoir se défouler à leur guise, voir en se mettant parfois en danger en escaladant tout les meubles disponibles à leurs portées (coucou Alix).

L'hôpital étant le lieu que les parents voulaient éviter à tout prix durant le confinement, et même après, il fallait bien trouver de quoi occuper nos petits anges sans sortir.

Ho nous avions bien l'autorisation de sortir une heure par jour à moins d'un kilomètre de chez nous, mais lorsqu'on habite en ville ce n'est pas le meilleur lieu de promenade au monde que de se retrouver à marcher sur un trottoir FORCEMENT trop petits pour nous trois + une poussette, sans parler des connards qui se garaient dessus, ce qui nous obligeaient à marcher sur la route. 

Mais ce n'est pas le sujet, car en plus d'avoir sortis des placards des jouets pas trop recommandés pour mon petit ange des neiges qui font de la lumière et des sons, j'ai également retrouvé son album d'Aldebert acheté lorsqu'il était bébé.

Aldebert enchaîne les albums "enfantillages" pour enfants depuis maintenant 10 ans. Je l'ai découvert lors d'une émission TV dont j'ai oubliée le nom et j'étais bien contente de voir qu'il existait encore des chanteurs pour enfants à l'époque.

En effet, depuis la disparition de Dorothée j'avais l'impression que nos chères petites têtes blondes n'avaient plus d'idoles pour elles à part les stars de la TV réalité (beurk !).

Ses chansons sont pleines d'humours et de poésies, j'avoue que j'aime beaucoup les écouter avec mon fils, et notamment celle-ci qui m'avait fait bien marrer ! 

En définitive, grâce à Aldebert nous avons pu danser et nous amuser avec mon fils qui a grandement besoin de contacts et de jeux collectifs ! 

Je vais terminer cet article en vous partageant le dernier clip sorti à ce jour qui évoque "une" virus bien à la mode ces derniers temps. Plein d'humour et entraînant (sort de ma tête !!!), il apprend aux  enfants à effectuer les gestes barrières tout en s'amusant. 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article