Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Floria

Adieux ...

10 Juillet 2016 , Rédigé par Floria

Juste avant de partir en vacances j'ai apris un drame horrible ... mon cousin, avec qui j'ai passé toute mon enfance, a décidé de s'en aller après un dur combat contre une maladie qui le détruisait psychologiquement depuis des années ...

Pourtant, égoistement je sais, je n'est pas pu m'empêcher de me demander "pourquoi ?" ... Tu étais comme un deuxième frère.

Mickey, toi et moi nous avons passés des journées inoubliables lorsque nous étions petits.

Je me souviens de ces parties de cache-cache qui s'éternisaient durant la douceur des nuits d'été, ces soirées à dormir chez toi et à jouer aux jeux vidéos bien à l'abris du regard de nos parents respectifs, à ces vacances, ces anniversaires ect ... que de bons moments qui sont maintenant très loin dans le temps et qui ne reviendrons, malheureusement, jamais ... cependant, on oublie jamais l'enfance malgré le temps qui passe, douce période faite d'insouciance et de jeux ...

Malheureusement, le temps à passé et les soucis ont finis par arriver ... Si la vie avait été moins dégueulasse avec toi, je suis certaine que tu aurai pu vivre vieux et en bonne santé, tu serais devenu un grand joueur de batterie et tu aurai probablement eu quelques enfants et beaucoup d'animaux ... 

Après la découverte de ton mal-être, je me suis éloignée et, à chaque fois que je revennais dans la région ou j'ai grandis, tu étais toujours là pour les repas, les fêtes, les anniversaires ect ...

Toujours aussi adorable et gentils avec tout le monde, aimant les animaux ainsi que la musique plus que tout ... non, tu ne méritais décidement pas ce qui t'ai arrivé ! 

Ton départ va provoquer un vide horrible ! Tu me manques terriblement, mais je garderai de toi ces souvenirs d'enfance ainsi que ces rares moments ou tu étais heureux ...

Ton grand frère est toujours là, je pense également beaucoup à lui, qui a fait tout autant parti de mon enfance que toi, mais aussi à ta chérie qui se retrouve seule, et surtout, à tes parents ...

Maintenant, je sais que tu ne souffres plus le martyre mais je continue à pleurer ton départ ... ma visite chez ma famille durant les vacances risque d'être douloureuse mais je tiens à retourner dans tout les lieux ou tu vivais et ou nous avons passés notre enfance afin de commencer un deuil qui risque d'être très long ...

Adieux, mon adorable cousin, j'aurai préféré que tu attendes que j'annonce la bonne nouvelle à toute la famille que je gardai pour moi durant un temps éphemère avant de partir, mais la vie en aura décidée autrement ...

Je tiens à remercier mes adorables cousines ainsi que ma tante qui ont étés là pour moi malgré la distance ainsi que le reste de ma famille, mais aussi merci à une grande partie de mes amis et mes collègues qui ont pris le temps de me laisser un petit mot, ça fait chaud au coeur de voir vos messages de soutiens malgré la distance et les années qui nous séparent !

A bientôt ... 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

grisounette 12/08/2016 09:26

Sincères condoléances à toi et ta famille
prend soin de toi Floria
biiisous de tendresse