Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Floria

Articles récents

La vraie vie

17 Mai 2020 , Rédigé par Floria

Nous sommes enfin partis nous promenez dans un parc avec mon fils ! Youpi !

Je dois admettre que j'ai parfois du mal à faire la comparaison entre ce qui nous arrivent et la seconde guerre mondiale car, soyons honnêtes, ce qui nous intéresse en réalité c'est de pouvoir raconter l’apocalypse made in 2020 que nous avons vécus à nos petits enfants afin de se vanter !

Car nos honorables ancêtres nous faisaient déjà bien assez chier avec la seconde guerre mondiale. Ça pouvait être passionnant par moment, mais dés que ces derniers nous rappelaient ô combien nous avions de la chance de ne pas avoir qu'une orange à Noel et de pouvoir manger à notre guise, cela nous faisait un peu chier. 

Dans quelques années, nous pourrons donc dire que nous n'avions plus de papier toilette durant la guerre du corona ! C'est moins classe, mais on aura au moins de quoi se plaindre. 

Apocalypse Now !

Pour en revenir à la vraie vie, qui est tout de même le titre de cet article, je dois bien avouer que cette crise sanitaire m'aura au mois permis de prendre le temps de vivre avec mon fils sans contraintes horaires, même si le stress était tout de même là de temps à autres les soirs compte tenu de la situation anxiogène dans laquelle nous étions (merci les médias !).

Car risquer de séjourner en réa suite à une balade en ville, ce n'est pas vraiment ma destination de vacances préférée, je l'avoue.

Cependant, nous sommes tout de même retournés au parc Montjuzet afin de pouvoir respirer avec mon fils.

Je me disais que nous serions plus en sécurité là-bas qu'en faisant nos courses au sein d'une grande surface bondée. Mais que vois je ? Tout juste à l'entrée tandis que nous sautillons naïvement comme des lapins mon petit et moi alors que le chasseur nous attend à quelques pas plus loin (musique des dents de la mer en cours) ... un maque jeté au sol ! Et probablement tout plein de coronavirus ! Beurk !

Nous évitons la bête sauvage et nous nous enfonçons dans l'immense parc. 

Et qu'elle joie de voir enfin mon fils rire aux éclats ! Ce parc, je l'ai déjà fait pleins de fois, on se croirait en pleine forêt alors que nous nous trouvons à côté de la ville. 

Nous pouvons enfin savourer une balade tranquille loin du vacarme des voitures, et ça nous a fait un bien fou ! 

Cependant, des jeux pour enfants faisaient les yeux doux à mon fils alors qu'il nous était fortement déconseillés de les utiliser. Temps pis, il y a pleins d'autres choses à faire de toutes façon. 

Car ce parc est un véritable labyrinthe et je m'y suis déjà perdue plusieurs fois, mais voir mon fils courir et s'amuser, ça vaut tout l'or du monde ! Même si ce dernier en a eu un peu marre à un moment de marcher.

Car lorsque je commence, je ne m'arrête que rarement ! Je remercie d’ailleurs un de mes cousins pour m'avoir enseigné l'endurance sportive, même si je suis loin d'être bonne en sport.

Le forêt au milieu de la ville

En définitive, ce petit moment de détente dans la nature aura été une véritable bouffée oxygène. C'est ça finalement la vraie vie : passer du temps dans la nature avec mon fils, même si j'ai parfois l'impression d'être surveillée par Big Brother.

En effet, le maire de notre commune à averti sa population : "à la moindre bêtise, ce sera punition automatique pour tous ! Plus de parc ! Vous êtes prévenus !"

Snif ... 

 

Lire la suite

Ses petits chaussons.

14 Mai 2020 , Rédigé par Floria

J'adore les ptitis chats ! Et puis les yeux permettent de savoir de quel côté ces dernières se mettent.

Il y a quelques mois j'avais acheté des pantoufles de grands pour mon fils de 3 ans, tu sais ce genre de chaussons qui sont faciles à retirer à la moindre occasion et qui coûtent 3 euros à Leclerc.

En effet, je passais énormément de temps par jour à rechercher la paire d'une pantoufle égarée qu'à apprendre à mon fils à les enfiler.

Une fois la paire de pantoufles retrouvée au complet, il ne lui fallait pas longtemps pour la retirer, sans parler des fois ou ce dernier perdait une des deux pantoufles sans le faire exprès.  

Mais durant le confinement, j'ai fini par en avoir marre et j'ai acheté une paire identique à celles que mon baybay portait lorsqu'il était encore tout petit.

Vous savez, ces fameux chaussons en cuirs conseillés pas les pédiatres.

Je l'ai achetée chez "Bibalou" et j'en suis très satisfaite. Déjà parce qu'il ne cherche plus du tout à les retirer, mais également parce qu'elles tiennent bien au pieds.

Au final, je préfère acheter une paire qui sera fiable, en plus de tenir longtemps, plutôt que des pantoufles de merdes que mon baybay d'amour ne supporteras pas.

Pris en flagrant délit !

 

Lire la suite

Il y a t'il une vie après le déconfinement ?

13 Mai 2020 , Rédigé par Floria

Clic sur l'image !

On y est, depuis quelques jours nous pouvons enfin sortir ou bon nous semble sans avoir à justifier quoi que ce soit, sauf à plus de 100 km ...

Les parcs de ma commune ré-ouvrent ce matin sous un temps dégueulasse, c'est super, oui MAIS les enfants n'auront pas le droit d'utiliser les jeux mis à leurs dispositions. 

Bon ... ok, c'est pour leur sécurité, mais c'est comme pour les mesures mises en place à l'école, on leur interdit tout simplement d'être des enfants. C'est à dire de jouer à leur guise avec des camarades. 

Mon fils, qui a énormément besoin de liens sociaux, ne va probablement pas apprécier, mais passons, car pour certains, la rentrée c'est finalement bien passé malgré les appréhensions de leurs parents. Perso, si ce genre de choses étaient arrivées lorsque j'étais petite, ça m'aurait bien arrangée vue que j'étais une enfant qui vivant dans son monde et qui avait peur des autres.

Cependant, le risque est toujours réel, doit on rendre la vie de nos enfants impossible, ou pire, risquer leurs vies afin de relancer l’économie et d'éviter une éventuelle perte d'emploi ? Question difficile, n'est il pas ? 

Pour en revenir au déconfinement, les magasins non alimentaires sont de nouveaux ouverts eux aussi, et c'est avec une grande appréhension que je me suis rendue dans un de ces derniers afin d'acheter une paire de chaussures neuves pour mon fils, qui en avait grandement besoins.

Et, ho stupeur et tremblements, les clients ne sont pas contents ! Pourquoi me direz vous ? Ben tout simplement par ce que le masque est obligatoire pour les plus de 11 ans et que ça n'a pas plus à la miss univers blonde accompagnée de son copain, entièrement vêtu d'une tenue sportive bleu rempli de logos de marques à la cons. 

Je discute un peu avec la pauvre dame qui est chargée d'encaisser les précieuses chaussures et elle m'avoue que ce genre de réactions, un tant soit peu agressives, arrivent souvent alors que c'est affiché en gros devant la porte d'entrée. Mais évidement, certains clients ne voient pas l'affiche (ils ont probablement perdus la vue à cause du confinement, on va dire ça). Elle même est munie d'une visière qui lui fait mal à la tête.

Je sors dans la boutique d'en face afin d'acheter également des shorts pour mon rejeton, ceux de l'année dernière étant devenus évidement devenus trop petits. A la caisse, un autre couple de merde, tenues sportives avec marques comprises (j'ai toujours détesté les marques, oui), décide de s'approcher de moi tout en n'appliquant pas les distances de distanciation. 

La fille tousse un peu SANS mettre la main devant sa bouche, ni son coude. J'ai beau leur tendre des regards assassins, ces derniers ne font que les esquiver à chaque putain de fois ! 

Lasse, je file afin de rentrer prendre une douche le plus vite possible ! Et même si sa toux n'avait rien d'alarmant, les allergies faisant leurs grand retour (j'en sais malheureusement quelque chose), j'ai un peu la trouille d'attraper Madame Corona. Et oui, depuis hier nous avons également appris que c'était une fille ! 

Sur la route j'aperçois une queue humaine gigantesque à "Action" ! Mais pas à McDo, ouf ! (vos gueules les pervers !) .

Mais bon, qui suis je pour juger après tout ? Et puis les gens ont l'air de bien respecter les autres EUX.

Sur la route, deux automobilistes me coupent la priorité, et me voilà enfin revenue dans mon cocon.

Voilà comment c'est déroulée ma première sortie déconfinée, c'était un vrai moment de détente ...  

Et voilà comment se déroulerons probablement les prochaines : la peur au ventre, notamment à cause de ceux qui en ont rien à foutre de leur prochain.

Mais bon, il va falloir apprendre à vivre avec pendant encore un petit moment.

Il y a ceux qui pensent que le confinement ne sert à rien à part provoquer une crise économique sans précédents qui sera encore plus mortelle que le virus en question, en bref ils sont pour une immunité collective car la sur-protection n'a jamais bien aidé l'organisme à se défendre contre les microbes. Et puis il y a ceux qui auraient préférés étendre le confinement encore un petit moment, le temps qu'on en apprenne un peu plus sur Corona. 

En ce qui me concerne, je n'en sais fichtrement rien ! J'ai beau avoir peur d'une deuxième vague, ce qui ne plait que moyennement à certains de mes amis des réseaux sociaux, mais passons, mais je ne suis pas assez calée en nouveaux virus pour affirmer ce qu'il se passera demain. 

Dans le présent, les nouvelles consignes dans les écoles n'ont plus rien à enviées à celles de l'armée, et je comprend le ras-le-bol de ceux qui voudraient qu'on laisse les enfants tranquilles.

Même les scientifiques ne sont apparemment pas d'accord entre eux, car on ne sait finalement rien sur ce virus qui n'a que quelques mois d’existence. Qu'il provienne d'un animal, ou bien que ce dernier se soit échappé d'un labo créé par Umbrella Corporation (les vrais sachons !), peut importe après tout ! Ce qui compte, c 'est qu'elle est toujours là, et qu'elle continuer à tuer, la salope !

Tout les jours, ou presque, nous apprenons que Corona provoque de nouveaux symptômes (diarrhées, perte de gout et de l'odorat, perte des cheveux, des jambes, de la libido ...)

Je ne suis donc personne pour dire à son prochain ce qu'il à a faire, ou pour dire de quoi demain sera fait. 

Cependant, je souhaiterai qu'on respecte un peu plus le personnel hospitalier en faisant un minimum gaffe de ne pas contaminer son prochain. Que des personnes qui s'en tapent ne contaminent pas mon fils ! Et surtout, que le gouvernement paye ses fautes !

Car je ne vois plus de démocratie depuis longtemps ! Un seul mec se permet de décider seul de certaines lois qui vont faire payer la plupart des citoyens alors que le virus est là depuis décembre (voir plus) et que les politiques n'ont rien fait pour les protéger, l'argent étant forcément le plus important. 

Hier encore, les masques, ainsi que le gel hydroalcoolique, étaient introuvable ! Beaucoup de soignants sont tombés malades faute de protections suffisantes. Beaucoup de scientifiques savaient que nous risquions un jour ou l'autre de subir une nouvelle pandémie, mais les dirigeants ont préférés sacrifier les hôpitaux sur l’hôtel du capitalisme sauvage les années précédents cette nouvelle pandémie mondiale. 

Résultat : nous nous sommes retrouvés presque à poil face à Madame Corona, qui est beaucoup plus méchante qu'on le pensait. 

Cher lecteur, pour finir, je te conseille cet excellent documentaire made in ARTE, qui explique bien le sujet des pandémies.

Donc lorsque ces derniers affirment qu'ils ne pouvaient pas le prévoir, ça me fait légèrement marrer ! 

Après, peut être que j'ai tord, mais ce qui est sur, c'est que je suis affreusement en colère ! 

Sur ce, bon dé-confinement à tous ! 

Lire la suite