Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Floria
Articles récents

Aggretsuko, mon avis sur la saison 2 : métro, boulot, réseaux sociaux, dodo.

17 Juin 2019 , Rédigé par Floria

 

Les personnes qui me suivent sur les réseaux sociaux savent que j'aime bien la série "Aggretsuko" diffusée sur Netflix. 

En effet, j'avais bien aimé les aventures adultes dans le monde impitoyable de l'entreprise de cette petite panda rousse lors de la diffusion de la première saison (les protagonistes ne sont pas au lycée, ouf !) . C'est d’ailleurs une des premières séries que j'ai visionnée lorsque je me suis inscrite à Netflix, car je kiffe les pandas roux ainsi que les renards, et notamment les fennecs (ouais, casse-toi, sale chat qui ose griffer mon fils ! Je t'aime plus !). il était donc évident que j'accroche à cette série kawaiiii au possible.

Ouais, les thèmes adultes n'enlèvent rien à l’aspect ultra mignon d'Aggrestuko, même en y ajoutant du Death Metal. Tu n'es pas fait pour ça Japon, donc n'insiste pas, car tu n'égaleras jamais Happy Tree Friends

Pour ceux qui dorment au fond de la classe, en gros cette anime, réalisée par le studio Sanrio (Hello Kitty, toussa), raconte l'histoire d'une panda roux de 25 ans travaillant au service compta d'une entreprise à la con où son sup, un gros porc, s'amuse à la harceler moralement. Du coup Restuko (ouais, c'est ça son prénom) en a un peu marre, mais comme elle n'a pas le droit de laisser parler ses émotions (ça ne se fait pas trop au Japon je crois) et qu'elle veut ne pas perdre la face envers une société qui exige aucun écart, la demoiselle libère sa frustration en gueulant  chantant pleins de gros mots à l'aide du Death Métal dès qu'elle en a l'occasion.  

Chef de merde !

J'ai adoré l'épisode spécial Noël et il était évident que j'allais visionner la nouvelle saison une fois cette dernière sortie.

Je l'ai vu vendredi soir, le jour-même de son arrivée, donc je préfère prévenir qu'il va y avoir du SPOIL. Donc ouste si tu veux garder la surprise, à moins que tu ne t'endormes avant la fin des épisodes (ce que j'ai failli faire, au passage). 

Dans cette nouvelle saison déjà les nouveaux personnages seront nombreux :

Nous avons pour commencer Tadano, un âne beau gosse (ha?) complètement à l'ouest. Geek et grand rêveur, il reste persuadé de pouvoir remplacer les humains animaux anthropomorphes par des machines tout en espérant que les gens pourront enfin faire ce qu'ils veulent et profiter pleinement de la vie sans avoir à travailler tout en continuant à être payés. Ha oui, il deviendra également le nouvel love interest de notre héroïne, cependant nos deux tourtereaux comprendrons rapidement que leurs objectifs personnels et professionnels ne correspondent pas. Petite anecdote inutile, j'ai vraiment eu l'impression que ce personnage représentait Steve Jobs ainsi que tous ceux qui ont envie de faire comme lui après sa mort en inventant le truc qui va forcément révolutionner le monde. 

Je fais ce que je veux, lol pdr !

Toujours dans la catégorie des nouveaux persos, nous avons également le petit nouveau qui remplace une ancienne collègue de Retsuko, cette dernière ayant démissionné après s'être mariée (encore un truc de japonais, cherchez pas). Complètement parano, la jeune recrue aura l'impression de se faire agresser moralement par ses collègues de travail alors que ces derniers tenteront, tant bien que mal, de lui apprendre le métier. En effet, il menacera de porter plainte à chaque fois que l'un d'entre eux lui fera la moindre remarque sur son travail. Seule la bavarde et mère de famille Kabae arrivera à venir à bout du monstre incompris assoiffé de reconnaissance. 

La mère de notre héroïne sera également de la partie, c'est une maman étouffante qui ne cesse de se mêler de la vie de sa fille. Surtout qu'en plus Retsuko n'est toujours pas mariée à bientôt 30 ans, et ça ne se fait pas au Japon ! Donc elle l'empresse de se trouver vite un mari tout en organisant des rencontres arrangées en vu d'un éventuel futur mariage, ce qui ne plaira guère à la principale concernée.

"... il faut que tu t’achète une maison, et que tu trouve un mari, et que tu te coiffe autrement, et ...."

Pour en finir avec la catégorie des nouveaux personnages nous aurons également le plaisir de faire plus ample connaissance avec la femme de Ton et de leurs deux filles (ressemblant trait pour trait à leur père) ainsi qu’avec les enfants et le mari de Kabae. 

Quant aux anciens personnages, ils seront bien entendu également de la partie, certains s'effaceront pour laisser la place aux autres, notamment la flatteuse Tsunoda qui ne fera que de rares apparitions dans cette saison 2.

Le chef Ton sera plus approfondi et sa relation avec Retsuko s'est améliorée même si il continu à la surnommer "le siège éjectable". En effet, dans cette nouvelle saison on nous montre qu'il y a bien un cœur derrière le monstre. Hé oui, dans une série comme "Aggretsuko" qui se veut avant tout réaliste malgré son chara design particulier, il n'y a pas de méchants ni de gentils, juste des personnages qui n'arrivent pas toujours à s'entendre à cause de leurs différences. Mais nous vous inquiétez pas, il restera toujours aussi chiant. 

Gori et Washimi, les deux potes de notre héroïne, seront bien évidement elles aussi de la partie et on en apprendra plus sur leur passé. 

Haida lui aussi est là, mais bon il sert surtout de plante verte. Toujours aussi amoureux de Retsuko, notre pauvre hyène se contente encore et toujours de regarder sa belle flirter avec d'autres hommes tout en tentant de contenir tant bien que mal sa jalousie, ses sentiments étant toujours à sens unique (elle en a carrément rien à foutre de lui, oui). Et si jamais ces deux-là doivent finir ensemble, j’espère qu'il n'y aura pas 2566585 épisodes à se taper avant que cela ne se fasse, car j'ai vraiment eu l'impression de me retrouver devant les feux de l'amour lorsque j'ai visionné cette deuxième saison ! C'était chiant !  

Par contre pas de nouvelle de l'ancien amoureux de notre héroïne dont j'ai déjà oublié le nom tellement ce personnage était inintéressant. 

Et l'histoire dans tout ça ?  En gros, Retsuko est plus à l'aise au sein de son entreprise depuis que les points sur les i ont étés mis, mais elle sera rapidement confrontée à un nouveau dilemme. En effet, sa maman ne supporte guère que sa fille chérie ne soit toujours pas mariée à 25 ans et va tenter de lui trouver un prétendant, bien entendu sans écouter l'avis de sa progéniture, sinon c'est pas drôle. La jeune employée sera alors confrontée à un choix de vie et à ce qu'elle désire vraiment, sans oublier que la pression sociale est toujours aussi forte. Cependant, elle peut compter sur ses amis pour l'aider à grandir et faire les bons choix.

Ce que j'en ai pensé. Après la surprise de la première saison, j'avoue avoir été moins emballée par la deuxième. Au sein de cette dernière les discours psychologiques sont de mise et je me suis un peu ennuyée. En plus, on à moins l'occasion de voir Retsuko péter des câbles ce qui était pourtant le moteur comique de la première saison. Il y a même des chansons à la cons qui me faisaient me demander, durant mon visionnage, si je ne m'étais pas retrouvée par erreur dans un Disney. Pour les côté positifs, j'ai bien aimé le développement des différents protagonistes qui ont des avis totalement différents sur le mariage. Il y a ceux pour qui c'est important, ceux qui s'en foutent et ceux qui sont contre. On aura l'occasion d'également constater que beaucoup de personnages ont peur de grandir et de prendre des responsabilités d'adultes comme, par exemple, payer un loyer. Mais il y a eu encore et toujours pas mal de passages qui m'ont fait éclater de rire ! Merci Ton de rester un sale con ! 

En conclusion j'ai tout de même bien aimé même si l'effet de surprise n'est plus là et que je me suis moins éclatée que dans la première saison car les histoires d'amuuuuur ce n'est vraiment pas mon truc, surtout lorsqu’une série se concentre QUE sur ça. 

Cependant je vous encourage tout de même à la visionner afin de vous faire votre propre avis, ces derniers étant pour l'instant plutôt positifs. Et je serai bien évidement au rendez-vous si jamais une troisième saison était mise en chantier malgré la baisse de mon enthousiasme. 

Kyaaaaaaa ! Il est trooooop beau !

A bientôt ! 

Lire la suite

Les Nombrils, fin de la parodie !

12 Juin 2019 , Rédigé par Floria

Déjà les gens je m'excuse pour ce manque de posts de ma part depuis quelques semaines mais les ponts et surtout le service administratif Français ont eu raisons de ma motivation pour poster et dessiner. 

Sinon j'ai enfin terminé ma BD parodique sur l'univers des Nombrils! Ouf ! 

Bon en vrai maintenant je me fou pas mal des éventuels couples de la saga, préférant largement suivre l'évolution psychologique des différents protagonistes plutôt que leurs relations amoureuses (c'est moche de vieillir). Cependant, cela faisait un moment que j'avais cette idée de BD dans un coin de ma tête. 😁

J'espère que ces planches vous auront plus, n'hésitez pas à me dire ce que vous en avez pensé en commentaire 

Pour finir, je rédigerai bientôt un post qui réunira toutes les planches d'un coup accompagné d'un petit résumé. 

Bonne lecture ! 

 

Lire la suite

Aladdin, avis sur le film live !

28 Mai 2019 , Rédigé par Floria

Comme quoi il n'y a que les imbéciles que ne changent pas d'avis, car j'ai finalement été voir le film Aladdin après avoir à maintes reprises critiqué cette manie qu'a Mickey de vouloir adapter en live ses anciens films à succès avec lesquels j'ai justement grandi ! 

En vérité, ce sont les extraits colorés ainsi que les magnifiques costumes qui m'ont donné envie d'aller le voir malgré mes réticences, et je ne regrette pas. En effet, le film n'est pas si mal que ça au final ! 

Bon je préfère vous dire tout de suite que ça va spoiler sévère ! Alors ouste si vous n'avez pas encore vu le film ou si vous comptez le voir ! 

Pour commencer, j'ai remarqué qu'une théorie inventée par des fans il y a des année sur le Génie s'est  finalement avérée vraie dans ce film.

Bon, si vous n'avez jamais vu Aladdin (le film de 1992), foncez le voir ! Vraiment ! Et j’emmerde ceux qui crachent sur son scénario ! C'est vrai quoi, de nos jours les gens veulent des cliffhangers de malades et des histoires à la "Game of Thrones" et se fichent de la féerie, des personnages ainsi que des magnifiques chansons qui me donnaient des frissons petite. Ce qui justement nous faisait rêver dans les années 90 n'est  malheureusement plus, et personnellement, je trouve ça triste ! 

Quand au scénario, l'histoire est à peu près la même que dans le film original et se passe la plupart du temps à "Aglabah"ou le gé ..., enfin le narrateur, nous raconte l'histoire d'Aladdin, un jeune garçon au grand cœur qui se retrouve dans l'obligation de voler pour survivre. Cependant, sa rencontre avec une certaine Jasmine va bouleverser sa vie. 

En ce qui concerne les décors, j'ai été un peu déçu car j'ai eu l'impression de me retrouver dans un parc de Disneyland plutôt que dans une ville réelle. Même si ces derniers sont effectivement bien foutus, je n'ai malheureusement pas retrouvé l’impression de grandeur que me procurait le film original. Mode vieille con activée !

Quant aux personnages, c'est bien évidement le génie qui explose à l'écran ! Et il ne pouvait pas en être autrement vu que ce dernier est joué par Will Smith, et puis c'est son nom qui apparaît en premier au générique de fin.

Je t'ordonne de me kiffer grave ! Wesh !

En gros, j'ai l’impression de voir Will Smith jouer son propre personnage plutôt que le Génie cartoonesque et loufoque du dessin animé. Par exemple, lorsque ce dernier apprend que son "meilleur ami" ne tiendra plus sa promesse de le libérer comme prévu, il lui répond qu'il est juste un peu déçu mais bon, que ce n'est pas si grave. Alors que dans le dessin animé ce même génie avait répondu avec une punchline géniale un : "De toute façon tu as menti au monde entier et je me demandais justement quand ce serait mon tour !". Mais bon, c'est Will Smith, on n'allait pas lui imposer de se fâcher au risque de passer pour un reloue.

Pour en finir avec le personnage  du génie, je le vois comme le mec sympa qui rappe afin de plaire aux jeunes générations qui diront des trucs du genre "Wesh ! Il ai tro stylé ! C top mon perso prefairé ! Mdr ! XD". Mais au moins son amitié avec Aladdin est bien exploitée. Et surtout, il reste encore et toujours le personnage le plus drôle du film !  

Quant à Aladdin, rien à redire, il reste le gentil et timide personnage représentant un diamant d’innocence. 

On en vient à Jasmine, et j'ai remarqué que les avis étaient partagés sur son personnage, car il y a ceux qui ont trouvé que son traitement était intéressant, et d'autres qui, à contrario, ont pensé qu'elle était plate et sans intérêt. Et surtout que son message n'avait rien à faire dans ce film, car évidement, comme cette dernière défend le féministe, ça en fait chier plus d'un !

Vous croyez vraiment que je ne vous vois pas venir avec vos "Je n'ai rien contre les messages féministes, mais ..." ! Conjonction de coordination qui, dans ce cas, permet d'indiquer clairement une objection !

Elle aurait défendu, par exemple, la cause animale, je reste persuadée que ça n'aurait pas autant fait rager. Mais non, car le féministe, faut pas exagérer ! Car ces "féminazies" saoulent grave lorsqu'elles dénoncent le sexisme ainsi que le harcèlement, hein ! Merde quoi ! 

Le meilleur personnage, n'en déplaisent à certains.

Plus sérieusement, j'ai trouvé le personnage de Jasmine bien mieux travaillé que dans l'animé, même si la scène ou elle pleure son envie de s'exprimer à force que son entourage masculin lui demande pour la 150 ème fois d'être belle et de se taire me donnait surtout l'impression qu'elle avait attrapé une conjonctivite !

Mais en général son personnage est plutôt bon, et sa confrontation avec un Jafar misogyne et pervers plutôt intéressante. Bordel, il fait exactement la même chose que le juge Frollo à un moment donné du film !

Attention, image choc qui va détruire votre enfance !

Justement, à propos de Jafar, je l'ai malheureusement trouvé plutôt chiant. Autant dans le dessin animé original ce dernier était à la fois drôle et mauvais, autant ici j'ai l'impression de voir son acteur faire des regards de méchant très méchant afin de bien montrer qu'il est le roi des salauds ! Parce que l'acteur en question n'avait pas la tête de l'emploi avec sa tête de bébé, il fallait donc forcer sur son côté diabolique. 

Bon, les scénaristes essaient bien de lui inventer un passé de voleur et de sous-fifre afin de tenter d'approfondir un peu plus son personnage, mais sans plus quoi. Et puis lorsqu'il a sorti son "tais-toi, femme !" à Jasmine afin qu'elle se la boucle une bonne fois pour toutes, j'ai faillis éclater de rire ! Non mais c'est bon là, on a compris que Jafar il était méchant et misogyne ! Ça va, pas la peine d'en faire des caisses non plus ! 

"Et si on l'enfermait dans un cachot pour la faire taire ?" "Je pensais plutôt la balancer aux crocodiles, mais pourquoi pas ? Après tous ce n'est qu'une femelle."

Iago, qui était mon personnage préféré dans le film orignal, n'en parlons pas ! Je trouve que la misogynie était beaucoup plus drôle et subtile venant du Iago de 1992. Dans cette version live il n'est qu'un simple oiseau qui répète tout ce que l'on dit, cependant je comprends que l'on ne puisse pas faire des gags cartoonesques dans un film live avec un perroquet réaliste. 

La scène la plus PDR du film !

Quand au personnage du père, ce dernier est représenté plus sérieusement et le côté homme-enfant à complètement disparu. D'ailleurs, il remet vite Jafar à sa place en plus d'expliquer à Jasmine que si il voulait l’empêcher de sortir c'était uniquement parce qu’il avait peur pour sa vie, comme pour sa défunte mère.

Ha oui, j'ai oublié de préciser qu'on avait créé une maman pour Jasmine, afin de faire fermer sa gueule aux fans qui diraient que Disney déteste les mamans ! Le sultan est également représenté en étant moins misogyne que dans le dessin animé, mais un peu quand même.

Ouais, je sais, les personnages sont tous misogyne dans cet univers, mais bon, ce sont des Arabes, on n'allait pas leur demander de ne pas l'être, hein. (ironie) 

Ha ! Ha ! Ha Je suis méchant !

Finalement, on en vient à ce qui m'a un peu chagriné dans ce film : l'humour. Je vous rassure tout de suite, il est présent, notamment grâce au personnage du Génie, mais globalement j'ai trouvé que les personnages se prenaient un peu trop au sérieux. Il n'y avait malheureusement pas ce petit grain de folie qui faisait toute la richesse du premier film.

Pour finir, les décors et les costumes sont en général vraiment chouettes, le chorégraphies dansantes sont très entraînantes et je me suis retenue de danser lors de la chanson du Génie ! Bref, j'ai bien été divertie pour ma part et je ne me suis pas ennuyée ! 

Et puis ce film n'est pas non plus totalement un copié/collé du premier et il y a eu assez de rajouts au niveau du scénario pour que j'aie eu envie de m'y intéresser de plus près. Donc oui, vous pouvez aller le voir les yeux fermé !

Par contre, les extraits du "le Roi Lion" live ne me donnent étrangement toujours pas envie de le voir ... 

Lire la suite