Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Floria

La Clermont Geek Convention de 2019.

18 Mars 2019 , Rédigé par Floria Publié dans #Festivals et manifestations

Ceux qui me suivent depuis des années savent pertinemment que je me rend à la Clermont Geek Convention tout les ans au mois de mars. Et pour ceux qui ne savent pas encore ce que c'est, je vous invite à aller sur le site officiel de ce salon consacré à la culture geek. 

Donc, avec mon cher et tendre, nous nous sommes rendus seuls (sans Alix) dans ce lieu rempli de personnes en sueurs déguisées le plus souvent en Harley Quinn et en Joker dans le seul but de faire nos courses de geek de merde (coucou Le Chef Otaku). Enfin nan, contrairement à cette légende tenace, il y a également des salles consacrées aux jeux de sociétés et aux origamis (la bonne planque des vieux et des enfants), mais également des sales trop petites dédiées aux défilés de mode otakus (des concours de Cosplay quoi), mais aussi des Blind Test, des karaokés, des conférences, des démonstrations de tir à l'arc, de kirigami, de combats, des ateliers BD ... Bref, on a pas le temps de s'ennuyer ! 

Cosplay "Harry Potter"
Cosplay de... Heu... On va dire de reine démoniaque 😜

Comme ce genre d’événement génère généralement beaucoup de monde, nous avions acheté nos pré-ventes afin de pouvoir passer plus rapidement ... et nous avons fait la queue durant 1H30 ! Alors que, non seulement les personnes qui n'avaient pas leurs billets passaient beaucoup plus vite, mais en plus il s'était formé plusieurs files supplémentaires qui se dirigeaient au même endroit. Bref, l'organisation est à revoir car nous étions loin d'être les seuls à râler :

Une fois ENFIN entrés, nous nous sommes donc retrouvés entre déviants rejetés de la société à agrémenter les allées dédiées aux très nombreuses boutiques vendant fièrement leurs figurines lolitas à moitiés à poils, leurs taiyaki à 40 euros et leurs coussins chinois "Pikotchi". Et faite attention au stand de fruits sec (il y en avait pas, ouf !), car Le Chef Otaku a raison sur leurs manières de vendre, et j'avoue m'être déjà fait avoir il y a quelques années (70 euros le sac, ça fait "bobo" au porte monnaie). 

Heureusement qu'il faisait beau !
Une boutique parmi tant d'autres
La seule figurine "City Hunter" du salon, beaucoup trop chère.
Les figurines Disney étaient de la partie
C'est à la mode.

Les Cosplayeurs étaient toujours aussi nombreux et nous avons pu croiser des Jack Sparrow, des types de 50 ans déguisés en Pikachu avec des pancartes "Free hugs" ainsi que de très nombreux Jockers et Deadpool (quoique moins qu'il y a 2 ans) : 

Haaaaaa! Des otakus partout ! Fuyez braves gens normaux !

Et comme chaque année, nous avons achetés pleins de bidules et trucs afin de décorer encore plus notre appart qui est déjà remplis de merdes qui-ne-servent-à-rien. Mais cette fois-ci, nous avons décidés de privilégier les créateurs plutôt que les boutiques "geek", et nous n'avons pas été déçus de ce côté là ! J'ai encore pu découvrir de jolies choses fait mains, et même si elles me faisaient envie, les bijoux, chapeaux et autres vêtements en tout genre étaient beaucoup trop chère pour nos petites bourses de pauvres de gens modestes. 

Cependant, les tableaux, posters, magnets et autres babioles étaient à notre portée financièrement, et j'ai craqué pour ces choses-là :

Sans parler des autres babioles achetées pour la famille. Mais comme je pense genre tout le temps à mon fils (en travaillant, en mangeant, en dormant et en faisant caca ), j'ai évidement pensé à lui acheter aussi des trucs-qui-ne-servent-à-rien : un poster "Totoro", réalisé par la talentueuse Dragibuz, ainsi qu'un bonnet Kawaiiiiii  "ourson" dont les oreilles ont le pouvoir de bouger dés que l'on appuie sur les pattes de la bête (ta gueule, c'est magique !).

Par contre, j'ai été un peu déçu au niveau des invités, car si j'avais pu rencontrer des personnalités que j'affectionnes les autres années, comme par exemple : Le Chef Otaku, Souillon (le dessinateur de la célèbre BD "Maliki") ou encore le regretté Corbier, cette année je n'ai malheureusement pas trouvé chaussure à mon pied. Cependant, les vidéastes en dédicaces, comme par exemple Siphano ou encore Farod, avaient tout un tas de fans qui les attendaient impatiemment (je me sens veille). 

Pour finir, et malgré les files d'attentes ou encore le trop plein de monde qui ferait fuir n'importe quel agoraphobe (merci la meuf qui pousse violemment la porte des toilettes sans s'excuser !), j'avoue avoir passé un agréable moment. Et ça nous a fait du bien, à mon chéri et à moi, de pouvoir parler et même râler avec des geek/otakus/nerds/gamers de la même race que la notre, ainsi que d'avoir pu mal danser et gueuler chanter au karaoké des " égaré dans la vaaaaaalée iiiiinfernale" ou encore des "envoleeeeee moiiii !" à tue tête ! Même si je me suis parfois demandé ce que les tubes des années 80 venaient foutre dans une convention geek. Mais au final, je m'en fou ! Car on s'est finalement bien éclatés malgré l'épuisement la fatigue ! J’espère donc pouvoir encore m'y rendre l'année prochaine afin de pouvoir de nouveau faire la folle et de nouveau dépenser tout mon pognon (coucou ma banque) !

Plus de photos de l'événement en question sont disponibles sur mon Instagram. 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article